De quels métiers a-t-on besoin pour faire un jeu vidéo ?

Si on pense immédiatement au développeur comme un maillon important du processus de création d’un jeu vidéo, ce sont, en réalité différents professionnels spécialisés dans des domaines très spécifiques qui interviennent dans chacune des phases de développement du projet tels que le graphisme, les scripts, la musique, etc.

6 métiers impliqués dans la création d’un jeu vidéo

Un jeu vidéo est un projet audiovisuel et en tant que tel, il doit compter sur le talent de personnes appartenant aux domaines professionnels du design, de la technologie, de l’informatique et de la communication. Tous ces profils jouent un rôle fondamental dans la production et le développement du projet. En voici 6 d’entre eux.


Le rédacteur

En amont, le rédacteur va écrire les scripts de tous les dialogues qui se dérouleront dans le jeu vidéo. De plus, c’est lui qui marquera un récit, c’est-à-dire un fil conducteur qui relie chacun des niveaux et des scénarios du jeu. De cette façon, le rédacteur donne une cohérence à l’ensemble du projet. Un travail très important car les joueurs exigent chaque fois plus que le “mode histoire” du jeu vidéo soit beaucoup plus long et complet que le “mode online”.

Le Game Designer

Le Game Designer (concepteur de jeux) joue le rôle de leader au sein du projet de création d’un jeu vidéo, étant l’équivalent d’un réalisateur de films. Il est chargé de définir le style du jeu, l’apparence, le comportement des personnages ou des objets, entre autres fonctions liées à la création du plan de jeu. De plus, il est responsable de la rédaction du document de conception du jeu vidéo qui servira de guide tout au long du processus de développement.

L’artiste et l’animateur

Ici, nous trouvons deux métiers qui opèrent ensemble. Il se peut même qu’il s’agisse de la même personne. D’une part, l’artiste est chargé de créer les éléments graphiques du jeu vidéo : scénarios, personnages, menus de navigation, etc. Tout ce monde virtuel peut être créé en 2D et en 3D. Des outils et des programmes de modélisation différents seront utilisés pour chacun d’entre eux. Dans les petites entreprises, l’artiste est lui-même chargé du modelage, des textures et de l’éclairage, tandis que dans une grande entreprise, ces rôles peuvent être différenciés. D’autre part, on trouve l’animateur, qui doit donner vie et mouvement aux personnages, aux objets ou à tout élément du jeu qui nécessite une animation. Pour ce faire, il doit d’abord créer un “squelette” qui leur permettra de se déplacer.

Les programmeurs

Sans les programmeurs, il ne serait pas possible de produire un jeu vidéo. Ce sont eux qui sont chargés de concrétiser toutes les idées qui ont été mises sur papier. Pour ce faire, ils doivent connaître parfaitement le codage de programmation. Ils doivent également être créatifs et posséder des compétences en matière de résolution de conflits. Tous les bugs trouvés par le testeur seront pris en charge par les programmeurs afin de les résoudre et d’apporter des améliorations au jeu vidéo. Les programmeurs sont répartis en :

  • Frontend, chargé de la création de tous les contrôles, ainsi que du comportement des objets et de l’interface du jeu.
  • Backend, assume la fonction de programmer les serveurs du jeu vidéo.

L’ingénieur du son

C’est un rôle indispensable, mais on lui accorde souvent peu d’importance, soit par erreur, soit par manque de connaissance des rouages réels du processus de création d’un jeu vidéo. Il est chargé de créer tous les effets sonores qui apparaissent au sein du projet, tels que la musique, les voix, les sons d’ambiance, entre autres. De nos jours, il existe un aspect des jeux vidéo d’horreur dans lequel le travail de l’ingénieur du son lors de la mise en place des différents scénarios est crucial pour leurs réussites.

Le testeur

Le rôle principal du testeur du jeu vidéo est d’identifier les petites failles du jeu. Pour ce faire, il doit être très concentré sur la tâche et très bien connaître les jeux vidéo, c’est-à-dire avoir joué durant de nombreuses heures et aux différents niveaux et scénarios possibles. Ce n’est qu’alors qu’il saura trouver les erreurs là où les autres ne les voient pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

felis felis tempus Donec consectetur consequat. efficitur. ultricies Sed ut