Et si les opérations chirurgicales étaient filmées ?

À l’instar des boîtes noires d’un avion, l’idée d’enregistrer toutes les images d’une intervention chirurgicale vient de naître et est en cours de développement. C’est l’institut de recherche technologique b-com, basée à Cesson Sévigné, près de Rennes en Ille-et-Vilaine qui s’applique à développer ce projet nommé Condor. Le but est de développer un nouveau standard mondial de la vidéo chirurgicale. Ainsi chaque intervention chirurgicale pourra être enregistrée décentraliser dans une véritable tour de contrôle. Un procédé qui doit pouvoir bénéficier aux chirurgiens comme aux patients.

Concernant les chirurgiens, il s’agit pour eux de pouvoir revoir leur intervention et d’en améliorer le procédé ou les performances. Pour les patients, c’est évidemment un gage de sécurité l’ordure parcourt de soins ou dans le cas de non-respect d’une procédure, ce qui pourra largement faciliter le jugement lors d’un litige. Bien que le professeur Luc Soler, directeur scientifique de l’institut de recherche contre le cancer de l’appareil digestif et de l’institut de chirurgie guidée par l’image Strasbourg, atteste que l’objectif de cet outil reste « d’améliorer les pratiques chirurgicales pour en réduire la durée d’intervention, les douleurs postopératoires, temps d’hospitalisation et la phase de récupération ».

Pour en savoir plus : https://b-com.com/fr/news/projet-condor-bcom-et-ses-partenaires-inventent-hopital-du-futur

Crédit photo : ©Pascal Bastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

70a185bd62241381d85bc1d865d6d74d77777