Netflix : partager son compte gratuitement avec ses amis en 2023, c’est fini

L’univers de Netflix pourrait connaître quelques perturbations d’ici 2023. Partager son compte avec ses amis ne devrait plus être possible..

Mauvaise nouvelle pour tous les utilisateurs de Netflix. La société de streaming a pris la décision d’apporter des modifications aux abonnements qu’elle propose. A partir du 3 novembre 2022 à 17 heures, le nouvel abonnement viendra s’ajouter et rejoindre les trois déjà en place. Le nouvel abonnement est connu sous le nom de Essential qui inclura des publicités, et il coûtera 5,99 euros par mois. En 2023, Netflix veut aller plus loin, en tentant d’échapper aux comptes partagés. En effet, de nombreux utilisateurs sont prêts à partager leurs mots de passe avec des amis ou des membres de leur famille, pour économiser de l’argent chaque mois… Cette fonctionnalité devrait cesser d’être disponible au début de l’année prochaine.

A lire en complément : Le festival de l’humour Netflix annoncé pour 2022

La plateforme de streaming cherche à augmenter ses revenus et a plusieurs idées en tête, dont celle de faire payer davantage ceux qui partagent leurs comptes.  »  « Nous avons trouvé une approche réfléchie pour monétiser le partage de compte et nous allons commencer à la déployer plus largement à partir de début 2023 » Netflix l’a annoncé le 18 octobre lors de la présentation de ses résultats financiers. Le géant de la vidéo à la demande a fondé sa décision sur les résultats de tests qui ont été menés au Chili, au Costa Rica ou encore au Pérou.

3EUR , pour créer un « sous-compte ».

Elle envisage de faire payer aux utilisateurs un supplément pour l’ajout d’utilisateurs non domestiques à leur compte. Cette méthode a été utilisée dans quelques pays d’Amérique du Sud. Pour obtenir un compte partagé, il faut payer 3 euros, en plus de son abonnement mensuel, pour créer le « sous-compte ». Cette méthode est celle qui est privilégiée par Netflix. Mais, s’il est possible d’appliquer cette nouvelle méthode de tarification aux écrans de télévision en raison de la localisation du foyer dans lequel il se trouve, qu’advient-il de l’utilisation des tablettes, des smartphones ou d’un ordinateur portable ? Il sera plus difficile de prouver que l’abonné principal n’utilise pas le service lorsqu’il voyage en train ou ailleurs. Pour l’instant, Netflix n’a pas encore fait d’annonce à ce sujet.

A découvrir également : Se former au Web : Quelles formations pour quels métiers ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *