Installer la fibre optique dans sa maison : comment faire ?

La fibre optique se déploie un peu partout en France et plus particulièrement depuis ces derniers mois grâce aux engagements du gouvernement et à son objectif d’apporter très haut débit à tous les foyers français d’ici 2020. Que vous soyez en appartement ou maison, pour profiter de la fibre optique, il faudra raccorder votre logement aux câbles de fibre optique qui passe dans votre rue. Ce raccordement n’est pas imputé aux clients qui habitent en immobilier en appartement, les opérateurs facturent la plupart du temps, en dehors de certaines offres promotionnelles, les frais de raccordement pour les maisons individuelles.

Pour profiter d’un très haut débit pour votre navigation sur Internet, connecter plusieurs appareils simultanément et jouir pleinement de la puissance de la fibre optique, nous allons voir dans cet article comment procéder étape par étape.

A découvrir également : E-commerce : comment satisfaire les besoins de vos clients

Vérifiez l’éligibilité de votre maison

Le premier réflexe à avoir est de se renseigner pour savoir si vous pouvez profiter de la fibre optique. En effet, tout le monde en France ne peut pas encore se raccorder à la fibre. Bien qu’il y ait beaucoup de progrès dans ce domaine et que les zones s’agrandissent peu à peu, le nombre de maisons individuelles éligibles à la fibre optique en France est inférieur à 400 000. Un chiffre qui peut paraître assez faible mais qui peut s’expliquer par la stratégie adoptée par l’État. Après avoir commencé par câbler les zones urbaines densément peuplées, le gouvernement s’attaque déployer la fibre dans les zones pavillonnaires et les lotissements avec une priorisation pour les petites villes et les zones de campagne pour lesquelles il est aujourd’hui difficile d’avoir une bonne connexion même en ADSL. Pour vous rendre compte lancement du déploiement de la fibre, pouvez consulter régulièrement : https://cartefibre.arcep.fr/.

Pour vérifier l’éligibilité, vous devez réaliser un test d’éligibilité à la fibre optique, soit en passant dans la boutique d’un opérateur, soit par téléphone ou encore par des services indépendants comme http://www.degrouptest.com/ sur Internet.

A lire également : Comment choisir son fournisseur accès internet en France en 2018 ?

Choisir son fournisseur d’accès Internet

Vous avez sûrement entendu ou lu quelque part, ces dernières années, l’acronyme FAI. Il signifie Fournisseur d’Accès à Internet. En France, il existe 4 opérateurs principaux qui peuvent délivrer la fibre optique : Orange, Free, SFR Altis et Bouygues. Vous devrez donc choisir entre ces 4 aux acteurs. Pour départager et comparer les offres internet, les avantages et les prix, nous vous conseillons d’utiliser des opérateurs comme http://www.la-meilleure-offre-internet.fr/.

Comme pour les forfaits mobiles, chaque opérateur a ses avantages et ses inconvénients. Les principaux critères à observer sont évidemment le débit Internet, les fonctionnalités de la boxe, sa fiabilité technique bien sûr le tarif en incluant l’abonnement mensuel plus les frais inhérents.

Le raccordement à la fibre

Parmi les critères qui comptent beaucoup pour la qualité de la fibre que vous recevrez, il est important de distinguer 2 types d’installation de fibre différente : le FTTH et le FTTLA.

Le FTTH correspond un raccordement 100 % fibre qui part de l’intérieur de votre logement jusqu’au ne optique dans l’armoire de câblage de votre rue. C’est en vérité le seul véritable mode de raccordement qui peut être appelé fibre optique.

Le FTTLA correspond à une « fausse fibre optique » car l’intégralité de la connexion n’est pas faite en fibre optique. La fibre est desservie jusqu’au nœud optique, présent dans l’armoire de câblage de votre rue. Le câble qui relie alors ce point d’accès à votre logement est un câble coaxial. Il a l’avantage de ne pas nécessiter autant de travaux que la fibre, comme l’installation d’une prise spécifique pour la fibre optique, mais la puissance de débit n’est absolument pas la même.

Pensez donc à bien vérifier ce que l’opérateur vous offre pour votre maison.

Il sera également indispensable de bien vous renseigner sur les frais de raccordement que les opérateurs sont à même de vous demander. À part dans le cadre d’opérations promotionnelles ou le raccordement vous est offert, les FAI vous factureront et frais de raccordement pour une maison. Chaque opérateur a une politique de tarification différente.

Et puis, si vous n’êtes pas éligible à la fibre, il vous reste encore les clés 3G ou 4G pour booster votre connexion.

Où installer la prise fibre dans une maison ?

En fonction de vos préférences pratiques ou esthétiques, et surtout après examen de votre logement et de la configuration des pièces, les techniciens en charge de l’opération vont déterminer le trajet idéal que la fibre optique doit suivre jusqu’à la prise terminale.

Pour faire circuler la fibre à l’intérieur de votre maison, les professionnels peuvent en effet utiliser l’un des fourreaux téléphoniques, les plinthes ou encore la cloison. Tout dépendra aussi du chemin qu’ils jugent le plus adapté pour atteindre votre box.

En effet, pour trouver l’emplacement parfait de la prise fibre, il est recommandé de prendre en compte celui de votre box. Ceci, pour la simple et bonne raison qu’elle est supposée l’accueillir. Si vous envisagez modifier l’emplacement de ce dernier, il faudra donc le faire avant de procéder à l’installation et au soudage de la prise fibre dans votre maison.

Une fois l’installation de la prise terminée, les installateurs configurent la box et vérifient le débit de la connexion Internet. Aussi, l’installation prend fin si rien d’anormal n’est signalé pendant le test.

Frais de raccordement : Qui paye l’installation de la fibre optique ?

Des frais de raccordement fibre optique en maison individuelle sont généralement à prévoir. Ils sont en effet à la charge du client et varient souvent en fonction du prestataire ou du fournisseur Internet. En France, il existe quatre principaux opérateurs qui peuvent délivrer la fibre optique à domicile. Il s’agit d’Orange, de Free, de SFR et de Bouygues.

Si vous êtes abonné(e) à l’opérateur Orange, vous ne paierez aucun frais pour le raccordement de la fibre de la rue jusqu’à chez vous. Par contre, l’installation vous sera facturée à 89 euros.

Seuls les dix premiers mètres de câblage du raccordement fibre optique sont offerts chez Bouygues. Pour un fibrage supplémentaire de moins de 50 mètres, il vous faut débourser 25 €. Pour une distance supérieure, prévoyez 75 euros.

Le raccordement souterrain chez SFR revient à 149 euros. Pour un raccordement aérien, vous devez débourser la somme de 299 euros.

L’opérateur Free propose quant à lui un raccordement gratuit en maison individuelle si vous souhaitez faire installer la fibre optique dans votre habitation.

Une fois l’installation effectuée, il ne vous reste plus qu’à souscrire à une offre fibre de base. Ainsi vous allez profiter d’un meilleur débit de connexion Internet.