La Suisse deviendra-t-elle la spécialiste du stockage de crypto-monnaie ?

La Suisse a longtemps été reconnue comme le joueur par excellence au niveau bancaire international. Ses coffres-forts étaient emplis de l’argent des personnes les plus riches de la planète, là où il était protégé. Alors que la finance semble vouloir balancer de plus en plus vers des devises numériques, ce pays deviendra-t-il à nouveau le coffre-fort de ces nouvelles monnaies virtuelles ?

Est-ce que les crypto-monnaies vont redéfinir les banques de demain ?

Alors que l’argent se transforme graduellement en tokens, la Suisse, spécialisée dans le domaine bancaire, suit la tendance et, depuis quelques années, se prépare à recevoir cet argent sous sa nouvelle forme. Selon un des dirigeants d’une entreprise helvète, spécialisée dans le stockage d’actifs numériques, la valeur globale des crypto-monnaies pourrait bientôt s’établir dans les centaines de milliards de dollars US. Il faudra donc bien protéger ce capital de tout danger de vol et les entreprises Suisses du domaine comptent bien conserver le leadership de ce marché.


A lire aussi : Acheter un bon tapis de souris pour mieux jouer aux jeux vidéo sur PC

Il est vrai que les valeurs boursières de certaines crypto-monnaies, depuis quelques mois, ne cessent de dépasser les attentes des investisseurs et que certaines d’entre elles, dont le Bitcoin, leader du marché, semble aussi vouloir s’établir en tant que valeur refuge dans des contextes de crise financière. Pas surprenant que les grands du domaine bancaire s’intéressent à celles-ci, alors que dès le départ, la plus grande inquiétude face aux monnaies virtuelles a été le manque de sécurité, mis en lumière par quelques vols exceptionnels de grande quantité de devises électroniques où de nombreuses personnes avaient perdu tout leur avoir. Et bien que le danger ait grandement diminué, cette époque a laissé des marques qui créent à l’intérieur de ceux qui possèdent un large capital en crypto-monnaie, un besoin de sécuriser leur avoir au maximum.

Qu’est-ce qu’un coffre-fort pour devise numérique ?

On accède à notre crypto-monnaie à travers l’utilisation d’une clé qui est en quelque sorte un long mot de passe. C’est le seul et unique moyen de parvenir à nos fonds. Si la sécurité de cette clé est compromise, d’une manière ou d’une autre, il devient facile aux voleurs d’aller dérober cet argent. La protection repose donc sur la capacité de créer une cryptographie supérieure afin de proposer une protection sans faille.

A lire également : Enceintes sans-fil: Bluetooth, Wifi, Multiroom. Comment s'y retrouver ?

Aussi étrange que cela puisse paraître, il y aura un côté physique, tel un coffre-fort où l’on conserve les devises papiers. En effet, il est nécessaire de protéger les infrastructures de manière à ce que personne ne puisse physiquement y accéder. C’est pourquoi des installations ont déjà été préparées afin d’accueillir les serveurs dans lesquels séjourneront l’argent digital.

La Suisse : premier pays à réglementer les crypto-monnaies

Il est tout à fait normal que la Suisse se spécialise dans la protection et la sécurité des données qu’impliquent les monnaies numériques, puisqu’elle fut un des premiers pays à les réglementer. Cela a débuter avec l’Ethereum, puis s’est poursuivi avec les ICO levées qu’on a dû stocker sur le territoire helvète. Malgré leur réputation de conservateur, les banques suisses n’ont pas eu peur d’innover dans le domaine, créant un écosystème plus solide de jour en jour. Et maintenant, elle est reconnue comme le leader mondial de la sécurisation des crypto-monnaies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

felis consequat. dictum luctus Aliquam fringilla libero mattis