Analyser les sportifs grandeurs nature

Un gymnase de 30 m par 20, c’est le terrain de jeu du laboratoire Mouvement, sport et santé (M2S), basée à Bruz, en Ille-et-Vilaine (35). Cette unité de recherche s’est spécialisée dans l’analyse du mouvement humain. Elle dispose pour cela du « grand gymnase dédié à la recherche en Europe », explique Franck Multon, son coordinateur. M2S s’est spécialisée dans la capture du mouvement grâce à des caméras et des marqueurs.

Le laboratoire dispose également de la plus grande salle de réalité virtuelle d’Europe : l’Immerstar, une plateforme d’expérimentation du centre de recherche Inria Rennes. Une salle où le sportif peut, par exemple, affronter un adversaire virtuel, pour la pratique du tennis ou même du rugby. Immersion garantie grâce à son écran de 4 m de haut par 12 m de larges 4 m de profondeur. Cet outil permet de mieux comprendre les interactions entre individus comme la réaction d’un gardien face à un tir ou d’un rugbyman face à l’arrivée d’un défenseur. L’objectif est notamment d’améliorer la performance sportive, d’où un partenariat avec certains clubs et certaines marques de sport. Ces recherches peuvent également s’avérer utiles pour la rééducation des sportifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

70a185bd62241381d85bc1d865d6d74d{{{{{{{{{{