A peine 60% de l’Hexagone bénéficie d’une excellente couverture en réseau mobile

Après la publication par l’Arcep, il est désormais établit que seul 60% du territoire français bénéficie d’une très bonne couverture mobile. Les nouvelles fonctionnalités rendues disponibles par le régulateur de téléphonie permettent désormais à qui le souhaite de procéder à l’analyse des performances de l’ensemble des opérateurs à savoir Free, Orange, Bouygues Telecom et SFR. Il est désormais possible de tester leurs performances ville par ville, rue par rue et ainsi les classer à quatre niveaux de couverture.

Pour bénéficier de titre de « très bonne couverture » l’opérateur testé doit permettre à l’utilisateur d’effectuer des appels aussi bien l’intérieur qu’à l’extérieur d’une habitation.

Une « bonne couverture » doit offrir la possibilité à tout abonné de de passer des appels et d’émettre des SMS à l’extérieur en qualité excellente. Toutefois, les appels et SMS peuvent dans cette catégorie être de qualité moyenne à l’intérieur des bâtiments.

Une « couverture plus limitée » offre la possibilité aux abonnés d’émettre des appels à l’extérieur dans la grande majorité des cas mais pas toujours à l’intérieur des bâtiments.

« Pas de couverture » signifie que l’utilisateur peut se retrouver avec un réseau limité ne lui permettant pas d’émettre et de recevoir des appels.

Actuellement, cette nouvelle option proposée par l’Arcep ne permet d’analyser que les appels et les SMS.

Quel opérateur s’en sort le mieux ?

Cette nouvelle fonctionnalité fait suite à la grogne des utilisateurs qui ne trouvaient pas les diagnostics de l’Arcep proche de la réalité. Jadis, le régulateur se contentait de procéder à une mesure du service moyennement pour ensuite établir son top classement des opérateurs. Sans surprise la première place était toujours pour Orange, suivi de SFR puis de Bouygues Telecom et de Free.

Cependant, la nouvelle méthode d’analyse permet de donner des résultats plus proches de la réalité sur le terrain. Selon l’Arcep, la couverture par les opérateurs du de la population est de 85 à 90% pour l’opérateur Bouygues Telecom tandis qu’il est de 90 à 98% pour Orange et de 90% pour Free qui bénéficie d’accord d’itinérance avec les opérateurs concurrents.

L’Arcep a décidé de rendre public ces informations pour l’ensemble des utilisateurs. Le but pour le régulateur dans cette démarche est d’inciter les opérateurs de téléphonie à régulièrement apporter des améliorations quant à leur couverture du réseau. A titre de rappel, le président de la République Emmanuel Macron a fixé pour 2020 la date limite pour que tous les français puissent bénéficier d’un débit fixe et mobile excellent. Pour mettre d’avantage de pression aux opérateurs, l’Etat peut compter sur le renouvellement des attributions des fréquences en 2021 pour Orange ainsi que SFR et 2024 pour Bouygues Telecom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

e7c963f7a974c633b06f6fb9e70c1431NNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN