mercredi, mai 22, 2024
BDManga

Après Vinland Saga, découvrez Chroniques de la Mariée de Bretagne, un nouveau manga épique et passionnant

Le Moyen-Âge occidental continue de fasciner les mangaka japonais. Après le succès retentissant de Vinland Saga, le chef-d’œuvre de Makoto Yukimura, un nouveau seinen nous plonge dans le Duché de Bretagne au XIIIème siècle.

Chroniques de la Mariée de Bretagne, un manga à ne pas manquer

A l’instar de Vagabond de Takehiko Inoue et Kingdom de Yasuhisa Hara, les grandes fresques historiques et épiques captivent le public japonais. Le Moyen-Âge occidental n’y échappe pas. En 2023, les fans d’animation japonaise ont pu savourer la saison 2 époustouflante de Vinland Saga, produite par le studio MAPPA et adaptant avec brio l’Arc de la Ferme. Le jeudi 14 mars 2024, l’éditeur français Kurokawa (Fullmetal Alchemist, Vinland Saga, One-Punch Man) a sorti un nouveau manga qui mérite toute votre attention : Chroniques de la Mariée de Bretagne de Junji Takehara.

A lire également : One Piece Théorie : Luffy au secours de Vivi dans un mariage controversé ?

chroniques mariee bretagne

Prépubliée dans le magazine seinen Comic Ryū de l’éditeur Tokuma Shoten, cette nouvelle série nous transporte dans la Bretagne du XIIIème siècle. On suit les aventures de Thomas, un héraut volontaire, à qui son seigneur confie une mission périlleuse : dénicher une épouse pour l’héritier du duc de Bretagne. Mais la prétendue, Andrée Le Bleau, nourrit un plan machiavélique : assassiner le Duc pour venger la mort de son père.

Mêlant combats haletants et intrigues où vengeance et politique s’entremêlent, Chroniques de la Mariée de Bretagne séduit par sa représentation documentée et réaliste de la Bretagne du XIIIème siècle. Outre la présence de personnages historiques tels qu’Alix de Thouars et Pierre Ier de Bretagne, Junji Takehara semble accorder une importance particulière à certains aspects de la vie médiévale, comme l’évocation des Rouleaux des Morts – des parchemins transmis de monastère en monastère pour honorer un clerc décédé. Dans l’introduction du premier tome, le mangaka révèle sa « passion depuis plusieurs années pour la culture médiévale européenne ». Et cela se ressent !

A lire aussi : Comment Masashi Kishimoto a rendu Naruto plus attachant que les autres héros de manga ?

Autre atout majeur des Chroniques de la Mariée de Bretagne : l’inclusion de répliques en langue bretonne. Cela témoigne du souci du détail apporté à ce manga. D’ailleurs, pour les brittophones, les éditions Kurokawa offrent la lecture gratuite du premier chapitre du manga entièrement en breton, sous le titre Kronikennoù Plac’h-Nevez Breizh. Une initiative louable qui ravira sans aucun doute les défenseurs des langues régionales, souvent malmenées politiquement en France, comme le souligne un article très complet de nos confrères de Cheminez.

Si vous appréciez les œuvres exigeantes sur le Moyen-Âge, nous vous recommandons vivement la lecture du Chevalier aux Épines, le dernier chef-d’œuvre de Jean-Philippe Jaworski (Gagner la Guerre).

Lassana dit "Link"

Que ce soit à travers les cases d’une BD, les scènes d’une série télévisée, les grands écrans du cinéma, ou les pages vibrantes d’un manga, Lassana a toujours su trouver et partager les histoires les plus captivantes..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *